Découvrir le Pérou
EspañolEnglishDeutschItalianoNederlandsPortuguês

Les Incas

Le Pérou d'hier à nos jours:

Les Incas furent les dirigeants du plus grand empire américain. Vers la fin du XIVe siècle l'empire commença à s'étendre de sa région initiale dans la région de Cuzco région sud des montagnes Andines d'Amérique du Sud. Elle se termina brutalement avec l'invasion espagnole dirigée par Francisco Pizarro en 1532.

Au moment de sa rédition, l'empire contrôlait une population estimée à 12 millions d'habitants qui représenterait à aujourd'hui le Pérou et l'Équateur ainsi qu'une grande partie du Chili, de la Bolivie, et de l'Argentine.

L'empire Inca

Les Incas appelèrent leur territoire Tawantinsuyu, qui en Quechua, la langue inca, signifie "Les quatre parties". Un territoire de divers terrains et climats très marqués, qui comprenait une longue bande désertique sur la côte, entrecoupée de riches allées irriguées; les hauts sommets et les profondes vallées fertiles des Andes; et les sommets montagneux de la forêt tropicale à l'Est. Le terme Inca désigne le dirigeant lui-même ainsi que le peuple de la vallée de Cuzco, la capitale de l'empire. Il est parfois utilisé pour désigner tous les peuples inclus dans le Tawantinsuyu, mais sans être correct. La plupart des douzaines de petits royaumes gardaient leur identité même s'ils étaient rattachés politiquement et économiquement aux Incas. Le Quechua était la langue officielle et était parlée dans la plupart des communautés jusqu’à l'arrivée des Espagnols, mais au moins 20 dialectes locaux subsistèrent dans plusieurs parties de l'empire.

L'architecture

Les Incas développèrent un style hautement fonctionnel d'architecture publique qui se distinguait surtout par ses techniques avancées d'ingénierie et de maçonnerie fine des pierres. Le plan de leurs villes était basé sur un système de d'avenues principales intersectées par de plus petites rues qui convergeaient sur une place ouverte entourée de bâtiments municipaux et temples. Les structures étaient d'un seul étage, avec un assemblage parfait de pierres découpées; on utilisait aussi des briques d'adobe et paille dans les régions côtières. Pour la construction de grands monuments tels que la grande forteresse de Sacschuaman près de Cuzco, des blocs massifs polygonaux furent assemblés ensemble avec une extraordinaire précision. Dans les régions montagneuses, comme la spectaculaire citadelle andine située au Machu Picchu, l'architecture inca reflète souvent des adaptations ingénieuses du relief naturel.

La religion

La religion d'état était basée sur l'adoration du Soleil. Les empereurs Incas étaient considérés comme descendants du dieu Soleil et étaient adorés comme des divinités. L'or, symbole du dieu Soleil, était extrêmement exploité pour l'usage des dirigeants et membres de l'élite, non pas en tant que monnaie d'échange mais principalement pour à buts décoratifs et rituels. La religion dominait toute la structure politique. Depuis le Temple du Soleil dans le centre de Cuzco, on pouvait tracer des lignes imaginaires vers les lieux de culte des différentes classes sociales de la ville.

Les pratiques religieuses comportaient des consultations d'oracles, des sacrifices en offrande, des transes religieuses et des confessions publiques. Un cycle annuel de fêtes religieuses était régulé par le calendrier inca extrêmement précis, ainsi que l'année agricole. De part cet aspect et d'autres, la culture inca ressemblait fortement à certaines cultures de la Méso-Amérique tel que les Aztèques et les Mayas.